Filtrer
Semaine-443-1

Semaine 42.20 (no. 443) Stéphanie Nava | Nous habitons ici ensemble | Musée d’art contemporain Montélimar

Nous habitons ici ensemble, l’exposition de Stéphanie Nava nous transporte dans un monde qui est le nôtre, la réalité tangible est son matériau de travail autant que le feutre, le crayon graphite ou l’encre colorée. Son œuvre met à distance les motifs familiers du quotidien à travers une reconstruction du réel où le hors champ, le choix du cadrage, l’introduction de formes non identifiables fonctionnent comme un révélateur de ce que nous ne voyons pas. L’apparente objectivité de la description et l’évidente simplicité de la ligne claire de son trait laissent entrevoir la singularité d’un regard ou encore la part énigmatique du réel, détachée de tout pathos.

Semaine n°443, revue hebdomadaire pour l’art contemporain
Entretien : Camille Bertrand-Hardy et Stéphanie Nava
Parution vendredi 09.10.2020
Édition papier, 8 pages, 4 €

commander

Semaine-442-Fabien-MérelleBAT-1

Semaine 41.20 (no. 442) | Fabien Mérelle, faire corps avec la nature | La chapelle-espace d’art contemporain, Pôle culturel de la Visitation | Thonon-les-Bains

Première de la saison 2020-2021, l’exposition que consacre la chapelle de la Visitation à Fabien Mérelle s’inscrit dans le cadre de la programmation annuelle placée sous l’intitulé générique Penser le paysage. À l’écho de la formule de Paul Cézanne proclamant : « Le paysage se pense en moi et je suis sa conscience », celle-ci vise à accorder une place de choix à la question du paysage, entendue au sens le plus large qui soit. Aussi l’idée est de mettre en exergue comment les artistes appréhendent aujourd’hui leur rapport à la nature, non dans la simple littéralité d’une représentation mais en s’inventant d’autres pistes pour donner à voir leur conscience du paysage.

Semaine n°442, revue hebdomadaire pour l’art contemporain
Auteur : Philippe Piguet
Parution vendredi 16.10.2020
Édition papier, 16 pages, 4 €

commander

Semaine-439-Lucia-GuanaesBAt-1

Semaine 39.20 (no. 441)

Lucia Guanaes
(Re)générations au cap Lardier
Parc national de Port-Cros

Été 2017, dans le département du Var. Le 24 juillet, un incendie se déclare en fin de journée dans une zone littorale boisée du territoire de La Croix Valmer. Il s’étend à une vitesse sidérante au massif de la commune voisine : Ramatuelle. Les conditions de risque – sécheresse et vent violent – sont au maximum. En trois jours, malgré la mobilisation des services de secours, le feu va dévaster plus de 500 hectares d’espaces naturels classés. Les sites du cap Lardier et du cap Taillat, emblématiques pour leurs paysages littoraux et leur exceptionnelle biodiversité, vont perdre un important patrimoine de forêt méditerranéenne et d’espèces protégées1. Après la phase de lutte et d’évaluation le Conservatoire du littoral, propriétaire, le Parc national de Port-Cros, le CEN PACAet les communes, gestionnaires ont mis en œuvre des travaux d’urgence pour sécuriser le site.

Semaine n°441, revue hebdomadaire pour l’art contemporain
Auteur : Sophie Lecat
Parution vendredi 25.09.2020
Édition papier, 16 pages, 4 €
commander